laboratoire pierre aigrain
électronique et photonique quantiques
 
laboratoire pierre aigrain
 

Systèmes fortement corrélés et mésoscopiques



Chercheurs
Audrey Cottet
Christophe Mora
Nicolas Regnault

Doctorants
Loic Herviou

Stagiaires
Théau Peronnin






A l’échelle mésoscopique, les interactions Coulombiennes et les interférences quantiques jouent un rôle majeur, en raison du confinement électronique. Notre objectif est de comprendre comment ces propriétés se manifestent dans différents types de systèmes. Nous étudions tout d’abord les gaz d’électrons bidimensionnels, dans lesquels survient, en présence d’un fort champ magnétique, un effet Hall quantique fractionnaire. Nous explorons également les propriétés de transport électronique de nanostructures composées de molécules (nanotubes, fullerènes, etc.), ou de boîtes quantiques semiconductrices. Nous étudions enfin le comportement de circuits hybrides supraconducteur/ferromagnétique.

Mots clefs :

- Effet Hall quantique fractionnaire

- Liquides de Luttinger

- Effet Kondo

- Transport dépendant du spin

- Effet de proximité supraconducteur