laboratoire pierre aigrain
électronique et photonique quantiques
 
laboratoire pierre aigrain
 

Séminaire 20 juin 2011

Romain Parret, Laboratoire Charles Coulomb, Université de Montpellier
Etudes des phonons et des propriétés photoconductrices des nanotubes de carbone et du graphène

Les nanotubes de carbone et le graphene ne sont formés que d’un seul plan d’atome sp2 ce qui les rend particulièrement sensible à leur environnement. L‘air, couplé au substrat, induit un dopage non contrôlé qui affecte leurs propriétés vibrationnelles et électroniques. Les techniques de fabrication et de caractérisation généralement utilisées (lithographie, MEB, TEM) sont, de plus, sources de pollutions, telles que des résidus de résine photosensible ou des dépôts de carbone amorphe. Pour étudier des échantillons les plus intrinsèques possibles, nous avons développé un dispositif expérimental qui permet l’acquisition de spectres Raman et des mesures de transport électronique simultanément, sur un échantillon placé dans un cryostat. Le repérage des tubes se fait également in situ via un mode d’imagerie Raman ou Rayleigh qui les préserve d’une étape de microscopie électronique. Je vous présenterai dans une première partie de cet exposé les différentes configurations de ce set up. Nous verrons ensuite les résultats obtenus sur les mesures de photoconductivité de nanotubes de carbone individuel. Je conclurai enfin par une étude Raman de graphene mono et bi-layer dopé par adsorption et intercalation d’atome de rubidium.