laboratoire pierre aigrain
électronique et photonique quantiques
 
laboratoire pierre aigrain
 

Séminaire - 26 Janvier 2009

Jean-louis SAUVAJOL<br class='autobr' />Laboratoire des Colloïdes, Verres et Nanomatériaux (LCVN) - UMR 5587<br class='autobr' />Université de Montpellier 2
Spectroscopie Raman des Nanotubes de Carbone Individuels

Nous présenterons une revue des principaux résultats obtenus en combinant Spectroscopie Raman et Diffraction Electronique sur des nanotubes de carbone mono feuillets individuels suspendus.
1- Nous rappellerons la relation entre la fréquence des modes radiaux de respiration (wRBM) et le diamètre des nanotubes obtenue sans aucune modélisation des propriétés électroniques et mécaniques [1].

2- Nous discuterons de la dépendance des modes G des tubes semi-conducteurs et métalliques en fonction de leur structure et nous confronterons ces résultats aux simulations les plus récentes [2,3] (voir figure). La sensibilité de la réponse des tubes métalliques à l’environnement sera soulignée.

3- Nous montrerons comment la comparaison entre les énergies d’excitation laser, pour lesquelles un signal Raman est observé, et les énergies des transitions optiques, calculées dans un modèle de liaisons fortes, a permis de déterminer les énergies des transitions EM11, ES33 et ES44, de tubes individuels (diamètre : 1.3-2.9 nm) moyennant un déplacement rigide des énergies de transition calculées [4,5].

A partir de l’ensemble de ces données, nous avons pu définir des critères qui permettent dans de nombreux cas d’identifier la structure des tubes à partir des seules données de diffusion Raman, et qui peuvent donc servir de base à une métrologie Raman des nanotubes de carbone. Des exemples d’identification de nanotubes individuels ainsi que de nanotubes en interaction seront présentés [6].

[1] J.C. Meyer et al., Phys. Rev. Lett. . 95 (2005) 217401
[2] M. Paillet et al,, Phys. Rev. Lett. 96 (2006) 257401
[3] S. Piscanec et al., Phys. Rev. B 75 (2007) 35427
[4] T. Michel et al., Phys. Rev. B 75 (2007) 155432
[5] T. Michel et al., Physica Status Solidi b, 244 (2007) 3986
[6] T. Michel et al., Phys. Rev. B (2008) soumise